MNNQNS

Ne parlons pas, ici, d’une énième formation française appliquant le grimoire du rock, mais de jeunes hommes élégants en prise directe avec la nécessité de vivre le rock jusqu’à l’usure, jusqu’à la perte de soi. L’humour de MNNQNS évite la lourdeur cathartique de la même façon qu’il envoie bouler le professionnalisme bien peigné. C’est sale, méchant, mais toujours à la cool, furieusement rythmique, dur dehors et souple dedans.

Leave a Reply

Your email address will not be published.